Facebook n'est pas (encore) mort, vive les neurchis !

Screenshoot de la recherche Facebook pour "neurchi"

Bienvenue dans la neurchisphère

Les moins de 30 ans ne s’intéressent pas à Facebook ? Pas sûr. Depuis 2016, le réseau social a vu se développer des groupes d’un nouveau genre : les “neurchis“ – chineurs en verlan. Ce sont des groupes communautaires aux thématiques burlesques, parfois absurdes, voire aberrantes, avec un dénominateur commun : la passion du mème.

 

En 2016, un internaute sous le pseudonyme de Yug Nat, crée le premier groupe : « Neurchi de memes ». Sur ce groupe, les membres partagent des mèmes chinés sur internet et notamment sur la plateforme Reddit, une mine d’or pour ce format.  Très vite, un autre internaute bien connu de la neurchisphère, Nathan Thomas, crée « Neurchi d’antimeme ». En quelques jours, Neurchi d’antimeme, qui s’amuse à parodier les meme en enlevant la blague de ces derniers, attire plus d’un millier de membres. Les neurchis sont lancés.

Progressivement, d’autres groupes émergent, dans lesquels les membres partagent des mèmes autour de différentes thématiques. On trouve par exemple « Neurchi d’Oss 117 », consacré au film éponyme sur l’espionnage avec Jean Dujardin, ou encore « Neurchi de flexibilisation du marché du travail », un groupe où l’absurdité du monde de l’entreprise est moquée.

Les sujets sont divers et parfois difficiles à comprendre. Certains mèmes sont qualifiés de “meta”, c’est-à-dire qu’ils font référence à d’autres mèmes. Se retrouver et comprendre les références des memes deviens alors parfois un véritable parcourt du combattant pour les néophytes Cette difficulté est parfois telle, qu’elle est elle-même devenue un mème, tant il est difficile de suivre toutes les tendances.

Michel Polnareff rebaptisé en Michel Palareff par la communauté Neurchi
Ce pastiche de Michel Polnareff est posté par les internautes quand ils n’ont “pas la ref” c’est-à-dire qu’ils ne comprennent pas la référence à un autre mème.
Michel Polnareff rebaptisé Michel Jélaref par la communauté Neurchi
A l’inverse quand les internautes sont fiers “d’avoir la ref”, “Michel Jélareff” est plus approprié.

Des espaces de création qualitatifs et régulés

Les membres des Neurchis sont des chineurs, mais aussi des créateurs de mèmes. Le créateur appose la mention “Original Content” ou “OC” (contenu original en français) pour signifier qu’il a créé un mème. Les créations originales sont désormais les mèmes les plus répandus. Un groupe « Neurchi de template » est aussi apparu.  Le but y est de proposer des modèles d’image préfabriquées où l’utilisateur n’a plus qu’à rajouter du texte pour créer son propre mème

Les groupes doivent aussi leur qualité aux équipes de modération qui filtrent les mauvais contenus. Elles régissent les communautés de Neurchis et donnent leur approbation, ou non, quant à la publication d’un mème.

A cela s’ajoutent des règles bien précises qui s’appliquent les groupes, toujours dans le même but : privilégier la qualité à la quantité. Trois règles sont universelles à tous les groupes neurchis. Les “tags sauvages” sont interdits, c’est à dire qu’identifier ses amis sous les publications est interdit Les attaques personnelles incluant des propos racistes, antisémites, homophobes sont proscrites. La troisième règle concerne l’accès au groupe, qui nécessite de répondre à quelques questions, et d’approuver les règles.

Conditions d'utilisation du groupe Neurchi de Mission Cléopâtre
Screenshot des conditions d’accès au « Neurchi de Mission Cléopâtre »

Ne quittez pas Facebook tout de suite

Facebook compte aujourd’hui plus d’un millier de groupes Neurchis, majoritairement francophones. Il est difficile de comptabiliser le nombre total des membres de ces groupes car ils sont souvent occupés par les mêmes personnes. Cependant un groupe « Neurchi de coupe de France de mèmes » compte 70 000 membres. Créé début 2020, il a pour objectif d’organiser une coupe de France des mèmes entre les différents neurchis. Les phases de poules ont débuté récemment et présentent déjà des contenus originaux de QUA-Li-TE SU-PER-RIEU-RE. 

Alors, vous avez la ref ?

Roux Sébastien

Meme sur la tête dans le Web
[OC] issue d'un template très utilisé sur le "Neurchi de mission cléopatre"
Fermer le menu